IKO White paper: Entretien de toiture périodique

IKO White paper: Entretien de toiture périodique

Une toiture plate nous protège contre les intempéries et le vent, à condition d’être bien entretenue.
Comment le faire au mieux?
Quels sont les aspects essentiels d’un bon entretien de la toiture?
Ce dossier technique vous l’explique en détail.

L’entretien de la toiture mérite l’attention nécessaire
car c’est également un facteur déterminant:

  • pour la durée de vie de la structure du toit
  • pour continuer à garantir un bon écoulement de la surface du toit
  • pour continuer à garantir une bonne étanchéité
  • pour limiter la charge sur la construction de toit
  • pour conserver des prestations optimales de l’isolation
  • pour continuer à garantir l’assurabilité de la toiture

Contrat d’entretien

Dans la plupart de nos pays avoisinants, les instances normatives recommandent ou obligent l’entretien du toit.

L’ABEE (Association Belge des Entrepreneurs d’Etanchéité) met à la disposition de ses membres un ‘Contrat d’entretien d’étanchéité de toiture’.

Aux Pays-Bas par exemple, le propriétaire est tenu par la norme NBN B46-001 de (faire) entretenir son toit fréquemment et effectivement.
Deux entretiens saisonniers sont prescrits plus particulièrement:
l’un après la chute des feuilles et l’autre après l’hiver. L’entretien a lieu de préférence par l’exécuteur de l’étanchéité sur base d’un contrat d’entretien.

Un bon contrat d’entretien prévoit les tâches nécessaires (selon la norme susmentionnée) et décrit donc le type et l’ampleur de l’entretien pour un prix de revient convenu par m².

Attention!
Un entretien de toiture défectueux peut engendrer un dommage “prévisible” qui n’est donc pas assurable.
Pour la garantie assurée IKO, 1 entretien par an minimum est obligatoire.

whitepaper periodiek dakonderhoud

Exécution de l’entretien de la toiture

Un bon entretien de la toiture plate garantit un bon écoulement et une étanchéité du toit.
À cet effet, il faut entreprendre les actions suivantes:

  • Nettoyer les surfaces visibles
  • Nettoyer les gouttières pour l’eau de pluie et apposer éventuellement une couche anti-corrosion
  • Vérifier entièrement les travaux d’étanchéité visibles et effectuer de petites réparations d’entretien
  • Contrôler et, si nécessaire, colmater les bavettes et les profils
  • Pendant le premier entretien de la toiture, il faut vérifier si la capacité des systèmes d’évacuation d’eau de pluie
    est conforme aux normes dans le cadre de la surcharge de la structure portante.
    (Vous trouverez plus d’informations auprès du CSTC ou du BDA.)

Le type d’entretien dépend de la saison:

Après l’hiver: (1/4 – 30/6)

Après la chute des feuilles (15/11 – 15-12)

Principalement entretien préventif, inspection et nettoyage:

  • Une inspection générale et réparation de l’étanchéité si nécessaire (pliage, affaissement, vieillissement, détachement,…)
  • Un contrôle des avaloirs, des tuyaux d’évacuation, des gouttières volantes, des gargouilles, des passages de câbles et de tuyaux, de la couche de protection, des bavettes, des couvre-murs, des profils, des joints, etc.
  • Apposer si nécessaire une protection supplémentaire sur des lieux de passage très fréquentés
  • En cas de toitures ballastées (toiture chaude et toiture inversée), corriger si nécessaire le ballast

Principalement nettoyage:

  • L’enlèvement de feuilles mortes
  • L’enlèvement de la mousse, de la végétations, d’objets étrangers etc.
  • En cas de toitures ballastées, corriger le ballast si nécessaire.

Attention!

  • Il est absolument nécessaire que la toiture plate soit facilement accessible pour effectuer un entretien périodique. Il faut éventuellement prévoir des protections anti-chute (lignes de vie, échelles à crinoline, points d’ancrage d’échelles, trappes de toit, …) et des passerelles avec tapis de granulats en caoutchouc pour veiller à une protection suffisante des personnes et du bâtiment.
  • Les toitures équipées de ballast de carrière et de tuiles requièrent un entretien régulier :
    – Le ballast de carrière est un support sensible à la végétation.
    – Entre les tuiles et l’étanchéité de toit, la saleté peut s’accumuler.
    L’espace entre le revêtement de toit et les tuiles doit être régulièrement nettoyé.
  • Les toitures végétales sont soumises à un entretien de jardin périodique. Pendant l’entretien de la toiture verte, on doit toujours contrôler le système de revêtement de toit et les dispositifs de sécurité.
  • L’encrassement des toitures blanches réfléchissantes peut influencer négativement les propriétés réfléchissantes, c’est pourquoi un traitement avec un ‘IKO pro Stop Dépôts Verts’ est recommandé

Compte-rendu des travaux effectués

Un aspect important de l’entretien du toit est le compte-rendu des travaux effectués.
Ce rapport contient idéalement les données suivantes:

  • la date d’exécution de l’entretien
  • un résumé de la constatation des défauts et des vices relatifs
    – au mauvais usage de l’étanchéité de toit
    – aux dommages causés par les activités d’autres spécialistes de la construction (songez au ramonage des cheminées, à l’entretien de l’ascenseur, aux vide-ordures, à l’aération mécanique,…)
    – aux vices visibles dans le gros-oeuvre qui peuvent avoir un impact sur l’étanchéité
    – aux défauts nécessitant une rénovation
    – aux atteintes par la corrosion
    – aux faiblesses ou aux défauts dans l’étanchéité
    – à la présence d’objets que le technicien n’a pas pu retirer lui-même
  • recommandations relatives à l’exécution de certains travaux qui ne font pas partie de l’entretien ou de la
    responsabilité décennale de l’entrepreneur

Attention!

  • Il est recommandé de munir le rapport de photos qui sont prises avant, pendant et après l’entretien.
    Ces photos illustrent :
    – l’ensemble de la surface du toit (avant/après)
    – les zones qui doivent être rénovées ou réparées avec indication et description
    – les objets qui sont présents sur le toit
  • Un bon de travail signé par le donneur d’ordre de l’entretien effectué est essentiel, ce qui permet à l’entrepreneur
    des travaux d’entretien de prouver qu’il a informé le donneur d’ordre de certaines recommandations.

Collectionnez tous nos white papers!!!!
Enregistrez-vous aujourd’hui encore sur https://be.iko.com/myIKO

Ce “White paper” IKO est un document de la série des White papers IKO. Avec ces documents, IKO veut souligner les différents aspects techniques de la toiture plate qui sont importants pour l’Architecte et le Couvreur. En tant que fabricant, tant des produits d’étanchéité que d’isolation, IKO a accumulé une expertise au cours des 100 dernières années dans la toiture plate qu’elle souhaite partager avec vous.

Plus qu’un simple résumé de conseils pratiques, ces documents sont surtout une philosophie de qualité pragmatique que nous voulons défendre, une attention portée aux détails qui seront bénéfiques professionnellement au maître de l’ouvrage et à la toiture.

Avec notre slogan IKO, Setting the Standard, notre but est en effet de fixer un standard dans notre domaine de compétence.
Rassemblez tous nos White papers pour en faire un livret de travail que vous consulterez encore pendant des années. Collectionnez-les tous.

Si vous avez encore des questions ou des réactions, contactez-nous via l’adresse info: info.be@iko.com




Ce site internet utilise des cookies.

Certains cookies sont nécessaire au bon fonctionnement du site internet et d’autres cookies sont utilisés pour analyse. Ceux-ci peuvent être refusés si vous le souhaitez.
Lisez plus.